• PST

     

    GANYMEDE

     

    Rapport Projet Scientifique et Technique

                                                    3ème annnée           

    Images intégrées 1

    Reveals Pollution


    Avec l’urbanisation croissante de la France,
    la pollution est devenue l’un des enjeux les plus importants pour notre santé.
    En effet, c’est aujourd’hui plus de 75% des français qui vivent en ville et qui
    sont donc affectés par les effets de la pollution.

    Cette pollution est responsable, chez nombre d’entre eux, de divers problèmes
    de santé allant de simples allergies mais accroit aussi le nombre et le risque
    de maladies respiratoires aigües comme les pneumonies et chroniques comme des
    cancers et autres maladies cardio-vasculaires. Les individus les plus touchés
    par ses maladies sont évidemment les cas sensibles aux effets de la pollution,
    c’est-à-dire les personnes déjà malades ainsi que les enfants et les personnes âgées.
    Néanmoins, le risque pour les personnes saines de développer des symptômes de
    ces maladies est tout de même présent.


    Fort heureusement, il existe déjà plusieurs
    dispositifs proposés par nos mairies,  par notre gouvernement et autres organismes
    afin de prévenir la population des risques de la pollution. En effet, plusieurs
    plans sont mis en place chaque année pour réduire la production de polluants
    dans l’atmosphère. Ces plans comprennent des mesures  notamment dans les secteurs domestiques mais
    surtout industriels, tertiaires, et dans les transports. D’autres plans
    d’urgence sont mis en place lorsque la situation l’exige. Ces plans comportent
    notamment une favorisation de tous les types de transports et une réduction
    maximale du flux de véhicules.

     

    Bien qu’existent ces différentes méthodes de
    prévention, individuellement, le citoyen reste peu informé des risques de la
    pollution et des effets de celle-ci sur sa santé. En effet, le citoyen lambda,
    bien que ne niant pas les effets nocifs de la pollution, a tendance à
    considérer celle-ci comme un problème distant, et ne se sent que peu concerné
    par celui-ci. A travers notre projet, nous souhaitons informer le citoyen des
    risques, que courent lui ses proches, dus à la pollution de son environnement
    proche.

    Images intégrées 2

  • Carpe Diem

    Carpe Diem est un Bénéteau Océanis 510.SONY DSC

    Né en 1994, il a atteint sa majorité, et est au sommet de sa forme, avec les équipements qui lui sont adjoints.

    Son pont en teck du plus bel effet est d’un confort inégalable en navigation, quoique un peu chaud au soleil.

    image003

    Il était à l’origine équipé de 5 cabines, de 4 WC-salle d’eau. La cabine équipage a été transformée pour servir d’espace de rangement. C’est là que se trouvent le lave-linge, les hors-bord, le spi, les annexes dégonflées, les équipements de plongée, de Wake, de bricolage …

    Les deux cabines avant ont été transformées pour ne faire plus qu’une grande suite propriétaire avec WC séparé, salle d’eau avec douche, bureau, penderie et placards divers. Comme les autres cabines, elle offre vue sur la mer grâce à ses hublots de coque ouvrant.

    Le carré et la cuisine sont restés pratiquement dans la configuration d’origine. Néanmoins quelques éléments de confort ont été ajoutés (TV Led, lecteur DVD, TV Led, Congélateur…). L’équipement de la table à carte s’est étoffé pour contenir le PC, Le GPS, le Navtex, la VHF ASN, le radar, le transpondeur AIS, l’Iridium .

    La salle d’eau arrière tribord s’est vue supprimer le WC, afin d’avoir un espace douche beaucoup plus grand.

    Quand à celle de babord, elle n’a plus qu’un usage de WC.

    Les cabines arrières ont été transformées pour y incorporer un placard le long de la cloison les séparant l’une de l’autre.

    Dans le Cockpit,la table a été remplacée pour l’agrandir et permettre d’être nombreux autour pour manger. Le traceur C80 y trouve sa place à l’arrière.

    A chaque poste de barre se trouvent le loch-sondeur, la girouette-anémomètre, ainsi qu’un clavier pour contrôler le pilote automatique.

    Sous le cockpit prennent place les blocs de plongée.

    Les coffres de la jupe accueillent la bouteille de gaz, les palmes-masques-tubas, les bidons (huile…).